TituloAntiFakeNews AI
Agência
Campanha AntiFakeNews AI
Anunciante AntiFakeNews AI
Marca AntiFakeNews AI

Quer ver todos os créditos? this content is for subscribers only

Subscrever and get unlimited access.

Be inspired by the best creative work from around the world.

Data da primeira Transmissão/Publicação Somente assinantes
Sector EmpresarialSomente assinantes
Filosofia (língua original)Somente assinantes
Tipo de Mídia Branded Content
Comprimento
Journalist T...as H...on Somente assinantes
Managing Director, Innovations M....eu C...q Somente assinantes
Chief Executive Officer (CEO) Gu.....me Mi....ki Somente assinantes

About Brainsonic

Brainsonic, "The Engagement Agency", est une agence de plus de 120 talents de tous horizons, qui combine étroitement compétences éditoriales, créatives et techniques. Notre vocation : transformer la façon dont les marques engagent les individus (B2C, B2B et collaborateurs). C’est notre premier défi et notre engagement toujours renouvelé. 

Latest News

« Réduisons le volume » : la nouvelle campagne du LEEM pour lutter contre la sur-médication des 65 ans et plus, réalisée par Brainsonic.

- Le LEEM (Les Entreprises du Médicament) a dévoilé ce mardi 4 juin une campagne de communication visant à sensibiliser le public au bon usage du médicament.
Après un appel d’offres, c’est l’agence créative Brainsonic, en collaboration avec l’agence média Haïku, qui s’est vu confier le budget de cette campagne de prévention nationale. La campagne « Réduisons le volume » réalisée par Brainsonic, joue sur un principe simple : plus on vieillit, plus on a besoin d'augmenter le volume, et celui des médicaments aussi… La campagne s’articule autour de ce message fort visuellement illustré par un pictogramme de volume sonore constitué de pilules. Le message s’adresse aux principaux concernés : les 65 et
+, mais également à ceux qui les entourent, à savoir les aidants et les professionnels de santé.

Le film publicitaire met en scène la main d’une femme qui dépose des gélules les unes derrière les autres en précisant leur moment de médication jusqu’à reformer le pictogramme du volume sonore. Puis la voix de la patiente est coupée par la voix off du Leem qui fait passer le message. « Nous sommes partis d’un constat
simple : au-delà de cinq médicaments par jour, le risque d’interaction entre les principes actifs n’est plus maitrisé. C’est cette donnée qui nous a véritablement guidé dans la narration créative de la campagne.
» déclare Guillaume Robert, Directeur Conseil au sein de l’agence.

La campagne s’accompagne d’un slogan fort : « Moins de médicaments, c’est médicamieux ». Ce néologisme, qui est une contraction de « Médicalement mieux », incarne la sobriété médicamenteuse et la lutte contre l’antibiorésistance, à l’image du bien connu « Les antibiotiques, c’est pas automatique ». Le plan média a été pensé et mis en place par l’agence HAÏKU, et sera décliné sur plusieurs canaux pour engager de nombreuses audiences, tant l'opinion publique que les sujets âgés et leurs aidants.
« C'est une campagne en quête d'impact immédiat que nous avons pensée. À chaque génération son canal d'information pour permettre d'être tous alertés sur une consommation raisonnée des médicaments tant en TV sur des chaînes historiques et infos qu'en Presse quotidienne nationale, régionale, en social média ou
encore en influence. En partenariat avec les professionnels de santé auprès desquels le discours est relayé » indique Camille Rousselière, Directrice stratégie & développement de l'agence Haiku. 

O mais recente em AdForum