Un monde sans eau grâce à l'IA, Veolia et HYFH

Grâce à Hungry and Foolish et Veolia, l'eau est désormais un patrimoine à préserver.

por Maud Largeaud , AdForum

L'intelligence artificielle nous permet de voir le travail des impressionnistes sous un nouvel angle : un monde victime du manque d'eau et de la sécheresse. C'est l'objet de la nouvelle campagne de l'agence pour l'initiative Ecodeau. Quelques questions à Matthieu Reinartz, Président

 



  • Quel était le brief ?

Eco d’Eau*  est une initiative lancée par Veolia en 2023 pour rassembler un maximum d’acteurs - citoyens, pouvoirs publics, entreprises, associations… - autour des actions à mener ensemble dès à présent pour préserver notre ressource commune en eau. Le lancement a été un succès qui a sensibilisé 10 millions de Français et des centaines de partenaires. Pour la seconde année, Veolia souhaitait prendre la parole à l’occasion de la journée mondiale de l’eau le 22 mars. Une opération pour marquer les esprits et poursuivre l’élan initié l’année précédente.

 

  • L'eau est un patrimoine à conserver : d'où vient le concept créatif ?

L’eau douce, en quantité finie sur la planète, est une ressource vitale à préserver. C’est un patrimoine collectif et limité dont nous devons prendre le plus grand soin. Le parallèle avec le patrimoine culturel, que l’on préserve avec attention, nous est paru être un moyen puissant et concret pour exprimer notre message.

 

  • Comment s'est fait le choix des œuvres à transformer et comment est intervenue l'utilisation de l'IA ?

Nous avons choisi de nous inspirer du travail réalisé par les impressionnistes, qui ont mis en leur coeur les représentations de l’eau et de la nature, les jardins luxuriants, les bassins verdoyants et les balades en barque. Et de les confronter à la sécheresse. L’IA nous est paru un moyen intéressant et assez évident pour réaliser ces tableaux. Un moyen de rationaliser la représentation de notre idée, avec une interprétation quasi scientifique : /imagine,prompt : | des œuvres d’impressionnistes sans eau.|

Nous aimions aussi l’idée de confronter 2 époques et leurs modes de créations : la peinture et l’IA.

 

 

  • Une anecdote de coulisse de campagne à partager avec nous ?

Contrairement aux idées reçues, et à ce qu’on peut imaginer en lisant ma réponse précédente, ça n’a pas été simple et rapide de réaliser cette campagne ! Certains tableaux ont nécessité des centaines de tests et de prompts avant d’obtenir un résultat concluant. Et pour aboutir à ces 5 tableaux, nous avons dû en faire plus de 500 au total… Le travail des créatifs sur cette campagne a été extrêmement minutieux et ils ont fait preuve d’une grande patience et exigence. Un grand bravo à eux.

 

  • Comment allez-vous diffuser et amplifier la campagne ?

Cette campagne est diffusée principalement en presse et en digitale. Eco d’Eau étant un projet collectif, nous avons aussi la chances de pouvoir compter sur de nombreux partenaires qui se font le relais de la campagne sur leur réseaux.

Et nous avons également organisé plusieurs lieux d’exposition pour voire les œuvres en situation, sur des toiles. C’est sans aucun doute la plus belle manière de voir cette campagne.

 

Hungry and Foolish
Publicidade/serviço completo/integração
Paris, França
See Profile

 

*Ecodeau: https://ecodeau.org/